Pourquoi nous,

 

qui sommes nous ?

 Photoshane :  

Je m’appelle Laëtitia, j’ai 40 ans.

Je suis photographe portraitiste professionnelle et vidéaste. Passionnée par l’image depuis l’enfance, je me suis lancée en tant que photographe assez tard. Et justement, si je suis là à vous parler de photo-thérapie ce n’est pas pour rien.
Entre les aléas de la vie et les grosses galères en tout genre, j’ai connu pas mal de chutes parfois assez violentes. Malgré tout, plus je tombais violemment et plus je me relevais avec le positif de savoir comment essayer de ne pas me rétamer la fois suivante.
J’ai connu aussi les instants où je ne savais plus qui être pour plaire aux autres et à moi-même. L’entourage parfois mauvais n’aidant en rien au niveau scolaire et professionnel sur la morphologie, le style vestimentaire et beaucoup d’autre critiques.
Et si justement, j’ai commencé la photo tardivement, c’est que certaines personnes m’ont appris à rester sagement à ma place, me certifiant que je ne serais jamais à la hauteur pour tout ce que j’entreprenais. Je perdais ainsi à cette époque toute confiance en moi et le négatif me mangeais à la sauce aigre-douce.
Fort dommage ne trouvez-vous pas ?
Alors, comment voulez-vous mentalement arriver à avoir confiance en soi avec tout ce beau monde qui vous juge h 24 7j/7 ?

Aujourd’hui, fière de mon parcours et de ce chemin de vie que j’ai réussi à trouver, je mets ma passion qu’est la photo liée à la thérapie afin d’aider celles qui ont besoin de trouver ou retrouver leur confiance en soi.
Je me suis documentée sur les procédés thérapeutique et ça m’a beaucoup aidé. Mais de tout ce que j’ai pu apprendre, c’est finalement la positivité et les lois de l’attraction qui prime énormément dans toutes ces diverses méthodes. Laëtitia la thérapeute veillera à vous offrir les clefs de la positive attitude h24 n’ayez crainte.

Je suis très heureuse d’avoir proposé à Mindsystem de me suivre dans cette magnifique aventure. Depuis 3 ans, j’ai réfléchi à diverses méthodes pour réapprendre aux femmes à s’aimer via la photo. Et ça marche !!ces méthodes ont fait leurs preuves. Depuis 2017, j’ai commencé à faire les photos de confiance en soi avec des femmes en situation précarité lors du festival regards de femme et je suis régulièrement photographe pour le comité miss Oréel Courbe Aquitaine. J’ai découvert en moi un super pouvoir.(oui oui, on en a tous un, et je vous invite à chercher le vôtre d’ailleurs.). J’aime parler, accompagner, comprendre, aider les femmes à se sentir bien grâce à mes images. Chaque jour je reçoit des messages de femmes qui se retrouvent leur confiance en elle et qui réapprends à s’aimer simplement sans même s’en rendre compte grâce à la photothérapie et aux photos de confiance en soi. Leur évolution parfois rapide se remarque aux premières séances et elles sont resplendissantes. Je n’utilise pas forcément les mêmes méthodes, car chaque personne est différente et le résultat est là.  

 Mindsystem :  

Je m’appelle Laëtitia, j’ai 37 ans.

J’étais une enfant très introvertie dans la vie de tous les jours. Dès le CP je sortais de la « norme » la méthode basique d’apprentissage était pas adaptée à mon fonctionnement, à ma façon de penser, de raisonner, de percevoir les choses . J’étais dyslexique. Aujourd’hui à travers  mon entourage et grâce à l’activité sportive , je me sentais libre et forte, j’étais tout simplement MOI.

J’ai rencontré beaucoup de haut et de bas lors de mes années scolaires on m’a toujours dit que je réussirais pas, que se soit au collège, au lycée et même durant mes études en tant que coach. J’avais cette petite voix au fond de moi qui me disait « ne les écoutes pas, écoute ton coeur et fonces », cela m’a donné une telle niaque de leur prouver qu’ils se sont trompés et qu’il ne faut pas s’arrêter sur les premières apparences. Jusqu’au jour où j’ai connu la descente aux enfers lors d’une mauvais rencontre. Je me suis complètement perdu, je me suis coupée de tout , de mes amies, ma famille, ma passion (le sport). Je suis tombée dans l’anorexie , j’étais devenue un vrai zombi je n’avais plus goût à rien.  J’étais sous son emprise, comme prisonnière de la situation durant plusieurs années jusqu’au jour où j’ai dit stop. Je savais ce que je voulais. Ça m’a donné une de ces rage de vivre pour moi, pour ce que je suis au fond de moi.

C’était ma plus grande fierté. J’ai avancé dans mon chemin parsemé d’embûche, de ronce et j’avais cette force en moi qui me guidait à chaque instant. J’ai rencontré de belles personnes qui m’ont aidé à mieux me connaître mieux me comprendre et simplement accepter mes forces et faiblesses. Je suis fier de ne pas appartenir à un moule

Si aujourd’hui ce sujet me tient vraiment à cœur c’est suite à mon parcours et  à mes 15 années d’expérience en tant que coach sportive qui m’ont permises d’acquérir des connaissances sur le plan psychologique et physiologique. J’ai rencontré beaucoup de femmes avec cette envie « folle » de perdre du poids pour se sentir mieux dans leur corps mais en soit le vrai message c’est :  » j’accepte pas qui je suis, je ne correspond pas à l’image parfaite de la femme que la société me renvoi ».

Mais franchement entre nous, qui a décidé que la femme doit avoir tel morphologie, tel métier, tel rôle ? Doit-on appartenir à un moule pour exister ?

Je me suis naturellement ouverte vers le développement personnel et l’ayurveda pour mieux me connaître, pour m’accepter en tant que femme.

Aujourd’hui en découle une évidence, celle de vous accompagner à reprendre confiance en vous à travers la photo-thérapie.

DSC_0196.jpg
DSC_0060.jpg

Des interventions live ? des conférences ?

ou encore des ateliers en groupe ?

Différentes manières de nous joindre et de converser sur votre projet au sujet de la Photo-thérapie :

Sur place

Sur rendez-vous

En ligne

Sur rendez-vous

Par téléphone

Sur rendez vous

©Photoshane Bordeaux33 - Siret : 751 798 836 - Code APE : 7420Z - Mindsystem